16 juillet 2005

Nous penserons la lune

J'appartiens à cette race rebellisanteQui pond des utopistes anarchistesPour en faire des crevards de poètesQui pensent changer l'univers parodieEn foutant dans les yeux des ambassadeurs de l'ordinaireLe rêve sirupeux d'un avenir glorieux Serait-ce faribole longuement épiloguéeQue de croire les rêves mauditsDe ces oiseaux en plumes envolées La raison pieuse de la connerie statistiqueChiffrée de monnaies en cargaison d'absurditéQui nous étouffe dans des costars standardsVous susurre des tonnes de convenancesPour que vous... [Lire la suite]
Posté par Artist Hic à 14:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

13 juillet 2005

Ténèbres

Seul dans le noirJ'existe sans le savoirComme si je n'étais rienMais un peu quand même Profitant d'une lumière éphémèreJe contemple la silhouette feutréeDe ma chambre enferméeOù les ombres jouentA ce surréaliste jeuSorte de contraire du cache-cache La nuit conseillère tu parlesJ'y ressasse la même proseÔ toi, l'ange perdu, blablablaIneptes, inaptes, insipides réflexions... Tout cela m'ennuieEt j'y rentre, dans ma nuitPréférant le sommeilAux veillées mortuairesDe mes rêves décharnés A demain tristesse
Posté par Artist Hic à 14:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juillet 2005

Triskel

La vie, l'amour, la mortComme une chanson qui gratteLitanie de quelques diables ensorceleursEt de méphitiques angelots placidesQui peuplent les confins acidesDe mon ampoule grillée Muse au destin suicidaire Je sais le froidJe sais la haineJe sais la douleurJe sais le vent Mais plus lourd que ces palabresje vois le cercueil de mes amoursSe noyant dans les flots sanguinolentsDe l'impétuosité proverbialeDe cette gangrène pour perfection morbideLa vie Elle se vautre dans la blancheurCristalline et maculée de candeurLuxure de... [Lire la suite]
Posté par Artist Hic à 14:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juillet 2005

Water spirit

Il pense être lui La chair et le sang Ne lui suffisent plus Il s'imagine chair, sang ET esprit Seulement il semble oublier son eau A moins que sa tête millénaire n'en soit pleine
Posté par Artist Hic à 14:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juillet 2005

La faille

Défaillance. Chute. Fêlure dans l'impeccable rigidité cadavérique De mon ego asthmatique La statue érigée dans les siècles D'imposture et de liesse Entretenue par l'artificialité médisante Du sourire, boniment factice Se sclérose et se creuse De crevasses nettes L'impact est fatal La pierre se brise Et je crois mourir Et je meurs Silence. Mort. Sang. Ce sang auquel je ne pensais pas Auquel je ne pensais plus Ce sang s'engouffre dans la cassure Et se répand dans les... [Lire la suite]
Posté par Artist Hic à 14:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juillet 2005

Execution

Les soldats sociétés Fusillent mon poteau de malheur Les trous tout juste percés Et ma chair rouge de haine La balistique mordante Déchire mon larynx Et je suis muet, Et sourd aux appels tortueux De mes désirs crucifiés Je suis ailleurs
Posté par Artist Hic à 14:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]