19 août 2005

L'île folle

Dans un port aux tristes avenues
Vidé de ses marins bourrus
Et de ses chaloupes étendues
Sur les quais têtus
Demeurait la mémoire vécue
De ceux qui l'avaient vue

Regardez-la

Son sombre amas de roc
Ses brisants d'une autre époque
Coulant dans les veines douloureuses
De la mer écumeuse
Pérpétrant le passé
De l'île folle
D'où s'envolle
La mémoire de l'oublié

Regardez-la

Comme elle est belle
Dans ses habits noirs de dentelle
Celle qui repoussera les flots
Pour que vive l'ermite
A jamais reclu dans son âme
De terrible cathédrâle

Regardez-la

A la nuit tombée
Dans ses vieux sapins
Ces vagues cousins
D'amers rochers
La voilà qui vient
Dans ton sommeil païen
Prendre ton passé et ton futur
Pour les enserrer entre ses murs

Regardez-la

L'île folle
T'arime à son socle
Sur le chemin rude
De la grise solitude
Elle est venue
Dans mes rêves à nus
Sans nord ni sud
M'emmener dans ses pleurs
Me montrer ses peurs

Regardez-la

Elle est partout
Dans tous les coeurs
Bastion du malheur
Erreur de l'atout
Fortin impardonnable
De l'ego palpable

Regardez-la

On la croise qu'une fois
Dans sa vie de maladroit
Fais bien gaffe quand ça t'arrivr'a
Car elle pourrait t'causer
De deux ou trois vérités
Pas simple à décevoir
Dans ton monde-mémoire

Regarde-toi...

Posté par Artist Hic à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur L'île folle

Nouveau commentaire